Le panneau céder le passage fait partie des panneaux routiers les plus répandus en France. De même, ce type est plus identifiable. À la différence du panneau « STOP », le conducteur ne doit pas nécessairement s’arrêter. Au contraire, il doit céder le passage à tous les autres véhicules circulant sur la voie dans laquelle il s’engage.

Savez-vous de façon approfondie comment utilisez les panneaux céder le passage ? Découvrez dans cet article les bonnes habitudes à adopter face à ces dernières dans la conduite.

Tout savoir sur le panneau céder le passage

Rares sont les utilisateurs qui le connaissent, mais en France, il existe deux catégories du panneau céder le passage. Ces deux types de panneaux ont vu le jour dans leur version moderne en 1970, parallèlement à la notion de la priorité à droite. Les deux éléments de signalisation prioritaire correspondent respectivement à la codification AB3a et AB3b. Dès l’apparition de la priorité de passage dans le code routier en 1927, les panneaux « cédez-le-passage » ont connu de nombreuses variantes. Seulement que sa surface rectangulaire est demeurée inchangée.

La référence, en matière de panneau « cédez-le-passage », sont les articles R. 415-7 ; R. 415-8 ; R. 415-10 et R. 421-3 du code de la circulation. On n’oublie pas les sections interministérielles, sur l’instruction liée à la signalisation routière.

Panneau céder le passage : Caractéristiques

Ils sont triangulaires, les  panneaux de « céder le passage ». Mais à la différence des signaux de danger, ils sont orientés vers le bas. Sur leur fond blanc, ils sont entourés par un trait rouge épais, puis par un rouleau blanc. Le signe codifié AB3a est associé à un petit panneau qui indique  » cédez-le-passage « . Par contre, celui codé AB3b est aussi accompagné d’un petit panneau. En effet, ce dernier indique la distance à laquelle, le conducteur pourra céder le passage aux véhicules déjà engagés sur la chaussée. Son non-respect  peut vous coûter un retrait d’une quantité importante de points de permis. Son respect est capital, Car la priorité en la présence d’un tel panneau est non négligeable en circulation.

Implantation et marquage au sol

Le signal AB3a « céder le passage » se place sur tous les types de routes, en agglomération ou sur les routes de campagne. Sa mise en place est généralement associée à un marquage au sol. Cette association d’éléments de la signalisation permet au panneau céder le passage d`être visible par les conducteurs qui sont concernés. En ce qui concerne le panneau AB3b, celui-ci est placé à proximité de la chaussée. Il est placé avec précision afin de ne pas créer de désagrément pour les piétons. En tout état de cause, les panneaux de signalisation sont placés aux carrefours de plusieurs routes pour limiter les risques de choc entre les différents usagers.

Que faire en face d’un Panneau céder le passage

Lorsqu’un conducteur rencontre un « cédez le passage » pendant qu’il conduit, il convient de vérifier visuellement la présence d’autres véhicules sur la voie. Dans ce cas, il devra s’arrêter, mais sans franchir la ligne discontinue tracée au sol, pour céder le passage aux usagers en question. Il s’arrête jusqu’à ce qu’il lui soit possible de s’insérer. Sinon, il peut immédiatement rejoindre la voie désirée et continuer sont trajet en toute sérénité.

Conclusion

Le non-respect du droit de passage en la présence d’un panneau céder le passage  constitue une infraction sanctionnée par un procès-verbal de 4ème classe. Ce dernier est assorti d’une amende globale de 135 euros à laquelle s’ajoute un retrait de 4 points du permis de conduire. Nous vous conseillons à cet effet, le respect du droit de passage pour vous préserver des inconvénients.